Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

Évolution ? Impossible !, chap. N°7 – Histoire d’Adam et Ève

Classé dans : Évolution ? Création ? Croire où ... ! — 17 mai, 2019 @ 0:40

Évolution ? Impossible ! Alors croire à … … ?

 

Chapitre N° 7

 

Histoire d’Adam et Ève du sixième jours

 

par les « Jubilés »

 

Le sixième jour création de tous les animaux terrestres, sauvages et domestiques, et à la fin du sixième jour l’Homme, marionnette, pantin, créé par l’Être Suprême est déposé sur la terre de la planète Terre et reçoit le « Vent de Vie » et l’Homme devient une âme vivante.

Il a façonné cet automate à son image, son reflet en tout, c’est-à-dire physiquement, même silhouette, mais en plus que cet humain soit comme lui sur la Terre un « Dieu », capable d’inventer, modeler, sculpter, fabriquer, librement de son propre chef et pour savoir si cet humain lui serait fidèle il lui posa qu’une seule et unique interdiction.

Rel-El-Shaddaï créa la Galaxie Terre (2)II Hénoch Livre des Secrets XXX : 10-16

Le sixième jour j’ai commandé à ma sagesse de créer l’homme de sept uniformités : un, sa chair de la terre ; deux, son sang de la rosée ; trois, ses yeux du soleil ; quatre, ses os de la pierre ; cinq, son intelligence de la rapidité des anges et des nuages ; six, ses veines et ses cheveux de l’herbe de la terre ; sept, son âme de mon souffle et du vent.

Et je lui ai donné sept natures : à la chair l’ouïe, les yeux pour la vue, l’odeur à l’âme, les veines pour le toucher, le sang pour le goût, les os pour l’endurance, et la douceur pour l’intelligence [plaisir].

J’ai conçu un parler astucieux pour s’exprimer, j’ai créé l’homme de nature invisible et visible, de tous les deux sont sa mort et sa vie et son image, il connait la parole comme certaine chose créée, petit dans la grandeur et encore grand dans la petitesse, et je l’ai placé sur terre, un second ange, honorable, grand et glorieux, et je l’ai nommé comme Gouverneur pour régner sur terre et pour avoir ma sagesse, et il n’y en avait aucun comme lui sur la terre de toutes mes créatures existantes.

Et je l’ai nommé d’un nom, des quatre éléments, de l’est, de l’ouest, du sud, du nord, et j’ai nommé pour lui quatre étoiles spéciales, et j’ai appelé son nom Adam, et lui ai montré les deux voies, la lumière et l’obscurité, et je lui ai dit :

« Ceci est bon, et ceci mauvais », et je devrais apprendre s’il a de l’amour envers moi, ou de la haine, afin qu’il soit clair que ceux de sa race m’aiment.

Pour ça moi j’ai vu sa nature, mais n’a-t-il pas vu sa propre nature, donc en ne voyant pas il péchera plus mauvaisement, et j’ai dit après le péché qui est là mais la mort ?

Et j’ai mis le sommeil en lui et il est tombé endormi. Et j’ai pris de lui une nervure, et lui ai créé une épouse, que la mort devrait venir à lui par son épouse, et j’ai pris son dernier mot et ai appelé son nom mère, c’est-à-dire, Ève. »

Alors savait-il que l’humain se détruirait lui-même ?

Voilà pourquoi il déposa en premier l’Homme sur la Terre, qu’il lui insuffla un « Souffle de Vie » et que cet auguste devint une âme vivante, et seulement après il libérera SAMMAËL et les Siens de leur profond sommeil. En cette période nous sommes à la fin du sixième jour, mais cet Être Suprême ne se repose pas encore.

Testament de Néphtalie chapitre II : 5, «Non pas qu’on puisse dire qu’il y ait supériorité en quoi que ce soit, ni sur le visage ou autres choses semblables, car Elohim fit toutes choses bonnes dans leur ordre, les cinq sens dans la tête à laquelle pour donner belle apparence il a ajouté les cheveux. Il joignit la tête au cou, la compréhension en plus, le cœur pour la pensée, le ventre pour séparer ce qui est dans l’estomac, la trachée pour inspirer l’air, le foie pour la colère, la bile pour l’aigreur, l’amertume, la rate pour le rire, les reins pour la ruse, les muscles lombaires pour la puissance, les flancs pour se reposer, se coucher, les hanches pour la force, et ainsi de suite, le tout avec rigueur, assonance, dans une belle eurythmie. »

Le texte d’Hénoch dicté par un Ange, Ouriël, explique bien que l’humain possède deux images, l’une visible et mortelle et l’autre invisible, comme les Anges, pas de la même matière, qui doit continuer à vivre, mais comment ? Jésus le Nazôréen fait un enseignement car il dit que des âmes erreront dans le firmament sans jamais se reposer, tandis que d’autres seront dans une « Demeure » à se reposer en attendant la résurrection pour les deux cas d’âme, car dans Jean XIV : 2, il dit : « Dans la maison de mon Père, il y a de nombreuses demeures, sinon, je vous l’aurais dit ; je vais vous préparer une place. », et le Disciple Saül de Tarse dit « Paul » dans sa deuxième lettre aux Corinthiens : II Corinthiens V : 1, « Nous savons, en effet, que si la tente dans laquelle nous vivons — c’est-à-dire notre corps terrestre — est détruite, Dieu nous réserve une habitation dans les cieux, une demeure non faite par les hommes, qui durera toujours »Rel-El-Shaddaï, l'Homme dans ses mains ... 400

Cela fait une semaine d’année qu’Adam est sur la Terre en Territoire d’Eden et qu’il donne un nom à tout ce qu’il voit plante, bête, bestiole, animal sauvage, animal domestique, mâle et femelle et lui se rend compte qu’il est tout seul que rien n’est à son image, voilà pourquoi EL-SHADDAÏdit Genèse II 17-19, « Et EL-SHADDAÏ fit à l’homme ce commandement : « Tu peux manger de tous les arbres du jardin.Mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal tu ne mangeras pas, car, le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort. »

EL-SHADDAÏ dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Il faut que je lui fasse une aide qui lui soit assortie. »

Les Jubilés conte :

« Et au cours des six jours de la deuxième semaine, suivant la parole d’EL-SHADDAÏ, nous apportâmes vers Adam toutes les bêtes et tout le bétail et tous les oiseaux et tout ce qui bouge sur la terre et tout ce qui bouge dans l’eau selon leurs espèces et selon leurs classes : les bêtes le premier jour, le bétail le deuxième jour, les oiseaux le troisième jour et tout ce qui bouge sur la terre le quatrième jour, et tout ce qui bouge dans l’eau le cinquième jour. Et Adam les nomma tous de leurs noms respectifs et comme il les nomma ainsi fut leur nom. Et le cinquième jour Adam vit tout cela, mâle et femelle de chaque espèce qui était sur la terre mais il était seul et ne trouva pas de partenaire pour lui.

Et le seigneur nous dit : « – Il n’est pas bon que l’homme soit seul ; faisons une épouse pour lui ! »Et le Seigneur notre Dieu fit tomber un profond sommeil sur lui et il dormit, et il prit une côte parmi ses côtes pour la femme et cette côte est à l’origine de la femme parmi ses côtes et il reconstruit la chair à sa place et fabriqua la femme. Et il sortit Adam de son sommeil qui s’éveilla et se leva le 6e jour et il la lui amena et il la connut et lui dit : « – C’est maintenant os de mes os et chair de ma chair, elle sera appelée femme, car elle est prise de son mari. » Ainsi homme et femme seront un et ainsi un homme quittera son père et sa mère et s’unira à sa femme et ils seront une chair. »

Alors EL-SHADDAÏendormit Adam, et il lui prit le cartilage de la basse côte, et façonna avec, la femelle humaine de même conception mécanique au niveau de tous les organes sans exception, armature comprise, avec les os un peu plus plat pour le squelette, une densité cérébrale moins importante, mais une différence énorme dans le ventriculaire, le secret de la « Vie »,de la reproduction, avec une élasticité plus importante que chez l’homme, EL-SHADDAÏ a façonné deux marionnettes semblables et pourtant tellement différentes en masse musculaire, en esprit, car la femme ne sera jamais l’égale de l’homme, son complément indispensable, oui !, il n’y a qu’à regarder un corps musclé d’homme et de femme, le premier est beau, le second est vilain.

Adam reçoit EveRevenons à la fin du sixième jour, où la dernière création d’EL-SHADDAÏest terminée. Sammaël et les Siens sont toujours endormis et l’Être Suprême vient de réveiller Adam et offre « le Souffle de Vie »à la marionnette femme qui devient une âme vivante qu’il nomme Ève, et la présente à l’Homme Adamqui s’exclame, Genèse II :23 « Pour le coup, celle-là c’est l’os de mes os et la chair de ma chair ! »et ce Dieu ajoutera Genèse II :23-24, « Celle-ci sera appelée femme, car elle fut tirée de l’homme. C’est pourquoi l’homme quitte son père et sa mère et s’attache à sa femme, et ils deviennent une seule chair. »

Pour ce Dieu qui vient de créer deux merveilleuses machines, la seconde découlant de la première, ces deux plus magnifiques créations de tout l’Univers, il n’existe aucune création qui leur soit semblable tellement ces deux mécanismes sont d’une complexité indéchiffrable, puisqu’ils sont conçus pour fonctionner éternellement, mais en plus il désirait que ces deux corps, par le sentiment de l’amour platonique en premier, celui du cœur, et charnel ensuite dérivant du premier, ne fassent qu’un seul corps, comme ci ils formaient un ensemble androgyne, comme Lui, c’est-à-dire « Un ».

Par ce jeu de l’amour comme il a été pensé au départ, un plaisir, un aboutissement de joie des deux cœurs, amenait si les deux étaient en accord à la procréation. L’humain, avec l’aide de Sammaël, en a fait des scènes pornographiques, contre nature, par le vice, à la place de l’amour platonique, ce n’est plus des ébats amoureux qui viennent du cœur, mais chacun, égoïstement, recherchant son propre plaisir. Ces deux corps ne font que deux corps, bien distinctes, et pas « Un. », c’est la destruction de l’amour de cœur, l’homme et la femme, ou la femme avec la femme, l’homme avec l’homme, les deux ne pensent qu’au sexe, l’amour a disparu.

Je quitte toute ces actions mauvaises, dont certaines, EL-SHADDAÏ a en abomination, pour revenir à l’écriture de la fin du sixième jour.

La femme vient d’être amené à l’homme et tous les deux doivent entretenir le Territoire d’Eden en donnant un nom aux plantes, insectes, animaux sauvages et domestiques qu’ils croisaient sur leur parcours. Adam est resté seul sur la terre une semaine d’année soit sept ans, mais combien de temps Adam et Ève restèrent dans le territoire avant leur transgression ?abpw-Ève et le serpent

Dans les « Écrits Apocryphes »  il faut avoir un peu de raisonnement pour reconnaître le vrai du faux car le même « Écrits »selon que la traduction est grecque, latine, slave, copte, d’un même texte hébraïque cette translation sera différente avec des ajouts, retranchements, tournure de phrase linguistique, interprétation, herméneutique, transposition, etc., et l’exemple est flagrant dans la vie grecque d’Adam et Ève, ou la Vie latine d’Adam et Ève, plus les Jubilés, l’Apocalypse de Moïse, dont le nom diffère, mais le texte est pour ainsi dire le même.

Les deux humains sont créés et vivent dans le Territoire d’Eden, mais l’Être Suprême ne se repose pas encore.

EL-SHADDAÏlibéraSAMMAËLet les Siens de leur torpeur. SAMMAËL sortie de sa léthargie, a dû faire le tour de la Terre et de ses environs pour constater les changements, et maintenant il y avait deux humains, un mâle et une femelle. Sammaël avait une rancœur contre l’Homme car c’est par sa faute, pensait-il, qu’il avait été chassé des Cieux. Donc en faisant le tour du Territoire d’Eden il s’est aperçu qu’il était gardé par des Anges.

Les Anges tous les jours à la même heure montaient vénérer, adorer, leur Concepteur, EL-SHADDAÏ, et Satanaël, Béliar, Mastéma, autres noms donnés à SAMMAËL, enregistra tout ce qui était important pour lui.

Certains « Écrits »définissent l’animal, ayant sollicité Ève, comme étant un serpent ce qui est complètement faux, la Bible en donne la raison dans le Livre de la Genèse III : 14, et l’explication est encore plus approfondie dans les « Écrits »apocryphes.

Pour que je sois plus près de la vérité je changerai le « serpent » en « animal le plus sensé » comme cela est écrit dans les bons « apocryphes » car seulement à l’épilogue le terme « serpent ». Encore une petite remarque, dans le « Jardin Paradisiaque »les animaux, les humains, et l’Être Suprême avaient le même langage, où au minimum ils se comprenaient tous, du Dieu, aux animaux, aux humains.

Alors voilà ce que compte les Jubilés :

« Dans la première semaine, du premier jubilé,Adam et sa femme étaient dans le jardin d’Éden, et nous lui donnâmes le travail et l’instruisîmes à tout faire en ce qui concerne le labourage et l’entretien du Territoire d’Eden. Et il retournait la terre et était nu mais ne le savait pas et n’avait pas honte et il protégeait le jardin des oiseaux, des bêtes sauvages et bestioles et rassemblait ses fruits, ses herbes et plantes comme nourriture pour lui et sa femme

Adam donne un nom aux animauxEt à la fin des sept ans qu’il accomplit là, sept ans exactement, le dix-septième jour du deuxième mois, l’animal le plus sensé vint et approcha la femme, et dit à celle-ci : « Dieu t’a-t-il commandé en disant : Tu ne mangeras pas de tout arbre du jardin ? » Et elle lui dit : « De tous les fruits du jardin, EL-SHADDAÏ nous a dit : Mangez. Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, EL-SHADDAÏ nous a dit : « N’en mange pas, n’y touche pas de peur de mourir. »

Et l’animal le plus sensé dit à la femme :  « Vous ne mourrez pas forcément, mais Dieu fait savoir que le jour où vous en mangerez, vos yeux seront ouverts et vous serez comme des dieux et vous connaîtrez le bien du mal. »Et la femme vit que l’arbre était plaisant et agréable à l’œil et que son fruit était bon comme nourriture et elle en prit et mangea. Dès lors elle couvrit sa honte avec des feuilles de figue d’abord puis elle en donna à Adam et il mangea et ses yeux furent ouverts et il vit qu’il était nu et prit des feuilles de figue et [les] cousit ensemble et fit une bande pour lui et couvrit sa honte. »

« Et EL-SHADDAÏ maudit l’animal le plus sensé et était en colère contre lui à toujours […]. Et il était en colère contre la femme, car elle écouta la voix du serpent et mangea. Et il lui dit : « – Je multiplierai grandement ton chagrin et tes douleurs : en chagrin tu mettras des enfants et ta récompense sera auprès de ton mari et il dominera sur toi. » Et à Adam il dit aussi : « – Parce que tu as écouté la voix de ta femme et mangé de l’arbre dont je t’avais commandé de ne pas en manger, maudit soit le sol à ta cause : il t’apportera des épines et des chardons et tu mangeras ton pain à la sueur de ton front jusqu’à ce que tu retournes à la terre d’où tu as été pris, car tu es terre et retourneras à la terre. »Puis il leur fit des manteaux de peau, les en habilla et les renvoya du jardin d’Éden

Et le jour qu’Adam couvrit sa honte, le matin au lever du soleil de ce jour où il quitta le jardin, il fit une offrande d’une douce odeur d’oliban, de galbanum, de nataf et d’épices.

Et dès ce jour la bouche de toutes les bêtes et du bétail et des oiseaux et de tout ce qui marche et de tout ce qui bouge fut fermée afin qu’ils ne puissent plus se parler, car ils se parlaient tous l’un l’autre d’une seule lèvre et d’une seule langue. Et il renvoya du jardin d’Éden toute chair qui était dans le jardin d’Éden et toute chair fut dispersée selon leurs espèces et selon leurs classes à des endroits qui furent créés pour eux. »Adam & Eve chassés du Paradis

Je viens de vous poser ce que conte les « Jubilés ». « Les Jubilés »est un livre « Apocryphes » hébreu qui calcule le temps en « jubilés »soit en sept semaines d’année de sept ans chacune ce qui fait quarante-neuf ans. En effet les hébreux devaient cultiver la terre six ans et la laisser se reposer la septième année et récolter ce qui vient naturellement et au bout de sept semaines d’année, la septième année la terre devait, après les six ans, se reposer deux ans sans être cultiver, ce qui fait qu’un « Jubilés » était de cinquante ans.

Je ne vous ai pas posé les incohérences de ce Livre comme quoi Adam serait resté quarante jours sur terre avant d’entrer dans le Paradis ….

Je pensais arrêter les six jours de Création, mais j’aime bien essayer de trouver le vrai du faux alors cette histoire de Création est conté aussi par Adam et Ève et est plus complète que les « Jubilés » avec moins d’incohérence et plus de détail

Grâce aux intempéries importantes dans notre région de Montagnes nous somme privés d’Internet depuis plusieurs jours et nos entreprises sont en colère contre les fournisseurs qui ne sont pas pressé de nous dépanner peu importe le fournisseur d’Internet.

Prenez-soins de vous et de vos proches !

Portez-vous bien !

Salutations cordiales à tous !

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus