Discernement Philosophie par Grandeloupo

Bienvenue à Tous et bonne lecture !…. Aprés, vous êtes libre de votre réflexion !

NdR-Dégénérescence de … Chap. N°4 – L’humain perd de son intelligence

Classé dans : Naissance des Religions créées par les Humains — 22 octobre, 2019 @ 4:09
La Naissance des Religions

 

Dégénérescence de l’humain

 

 

 

Chapitre N°4

 

 

L’humain perd de son Intelligence

 

 

En premier d’après les Écrits apocryphes Cham serait le plus jeune des trois enfants cités dans la Bible. L’histoire ; quatre ans avant, les premiers mois après que l’Arche se fut posée sur la terre ferme et que ses occupants commencèrent à en sortir, Noé planta les pieds de vignes qu’il avait emmené avec lui. La quatrième année il récolta le raisin, le pressa et le mis dans des jarres pour en faire du vin. La cinquième année, pour la nouvelle année tous les humains burent le premier vin après le Déluge, simplement que, comme déjà écrit, le raisin était moins juteux que l’antédiluvien, mais beaucoup plus sucré, et la fermentation le rendit beaucoup plus alcoolisé. Sur les deux-cents humains qui buvaient du vin, ils le dégustèrent comme avant le Déluge, car à cette époque ce liquide ressemblait plus à du jus de raisin qu’à un bon vin et le résultat se fit voir rapidement car beaucoup était très gaie voire soûls et Noah lui aussi alla se coucher grisés.

Abraham avec Melchisédeck par Peter Paul Rubens 1651Cham entre dans la chambre de son père et le voit nu, ne sachant que faire il va en parler à ses frères. La Bible Genèse IX : 21-24, « Ayant bu du vin, il fut enivré et se dénuda à l’intérieur de sa tente. Cham, père de Canaan, vit la nudité de son père et avertit ses deux frères au-dehors. Mais Sem et Japhet prirent le manteau, le mirent tous deux sur leur épaule et, marchant à reculons, couvrirent la nudité de leur père ; leurs visages étaient tournés en arrière et ils ne virent pas la nudité de leur père Lorsque Noé se réveilla de son ivresse, il apprit ce qui lui avait fait son fils le plus jeune. » Je ne suis pas bien en accord avec la réaction de Noé, car, pour moi, il y a une grosse injustice. Cham est seul quand il rentre dans la tente de son père qui est dénudé et ses frères sont deux pour tirer la couverture, un de chaque côté. Cham est seul et les couvertures devaient à l’époque avoir un bon poids puisque, n’oublions pas qu’ils mesurent entre trois et quatre mètres et qu’ils pèsent entre deux-cent-cinquante et un peu plus de trois-cents kilogrammes, car ce sont des humains antédiluviens et ils ont la stature des humains de leur époque. Voici les versets suivant de ce chapitre IX de la Genèse : 25-27,« Et il dit : Maudit soit Canaan ! Qu’il soit pour ses frères le dernier des esclaves ! Il dit aussi : Béni soit Yahvé, le Dieu de Sem, et que Canaan soit son esclave ! Que Dieu mette Japhet au large, qu’il habite dans les tentes de Sem, et que Canaan soit son esclave ! » Je ne comprends pas, pourquoi Noé s’en prend après le fils de Cham, alors que c’est ce dernier qui a commis cette faute, si l’on peut appeler cela une faute ?

Voici les « Écrits des Jubilés » sur la même histoire Chapitre VII

« Et il se réjouit et but de ce vin, lui et ses enfants avec joie. Et il faisait nuit quand il alla dans sa tente et étant saoul il s’allongea et s’endormit et s’était découvert dans sa tente lorsqu’il dormait. Et Ham vit Noah son père nu et sortit le dire à ses deux frères dehors. Et Shem prit son habit et se leva, lui et Japhet, et ils placèrent l’habit sur leurs épaules et marchèrent à reculons et couvrirent la nudité de leur père, leurs visages étant détournés. Et Noah se réveilla de son sommeil et apprit tout ce que son plus jeune fils lui avait fait et il maudit son fils et dit : – « Maudit soit Canaan, il sera un serviteur, esclave de ses frères. » Et il bénit Shem et dit : – « Béni soit le seigneur, Dieu de Shem, et Canaan sera son serviteur. Dieu élargira Japhet et Dieu habitera dans l’habitation de Shem et Canaan sera son serviteur. » Et Ham apprit que son père avait maudit son plus jeune fils et fut mécontent qu’il avait maudit son fils et il quitta son père, lui et ses fils avec lui, Cush et Mizraim et Put et Canaan. »

L’injustice parentale, là, est grande, et je ne comprends pas quel enseignement la Bible nous communique surtout que c’est le petit fils Canaan qui lui n’est pas responsable des actes de son père.

Qu’est-ce que le père de Cham gagne si ce n’est l’installation de la discorde entre frères et sœurs ?

L’humilité, le pardon où est-il ?

Surtout que c’est le plus jeune des trois frères, comme par hasard celui que Noé aime le moins et il le fait savoir !

Quelle injustice ?

Noah-a, ArcheEt il bénit Sem et Japhet alors ? Ile me semble qu’EL-SHADDAÏ était le « Dieu » de tous les humains qui sortirent de l’Arche de Noé, de ses trois fils de l’époque, de ses filles et de tous les humains qui étaient là ?

Sem tout seul n’aurait jamais pu tirer la couverture sans regarder son père ! Merci Japhet de ton aide !

Moralité, la cinquième année après la sortie de l’Arche Cham et toute sa famille, quittèrent le Plateau de Loubard où était l’Arche et descendirent dans les plaines fertiles du Tigre et de l’Euphrate et construisirent une ville pour se protéger des intempéries avec la science qu’ils connaissaient pour amener l’eau, la distribuer par maison, mais aussi pour l’évacuation des eaux usées

La dislocation de la famille était à ces débuts car Japhet était jaloux de la réussite de son frère Cham qui vivait bien et heureux loin de son père. Le clan de Cham grandit et se multiplia comme celui de Japhet et de Sem. Canaan resta près de son père et jamais il ne fut l’esclave des frères de son père.

Japhet lui aussi quitta enfin son père et descendit vers les plaines du Tigre et de l’Euphrate et il fit comme son frère Cham, il construisit une ville.

Noé était à la fin de sa vie et sa famille était disloquée, chacun avec ses clans et ses chefs selon la famille, les mariages, et les descendances. Après la mort de Noé qui était le dernier Patriarches antédiluvien, le partage de la Terre tel que l’avait décrété Noé ne convenait pas à ses fils car l’un voulait le territoire de l’autre.

Tous les humains de tous les clans construisirent la Tour de Babel car à cette époque ils vivaient en harmonie, ils n’avaient qu’un seul Dieu et parlaient qu’une seule langue, mais après quarante-trois ans de construction, EL-SHADDAÏ décida qu’il fallait arrêter cette construction, alors il changea le langage des humains et leur aspect : « Antiquités Bibliques É.I, p1251-52« C’est pourquoi, voici que je vais séparer leurs langues, leurs aspects, et je les disperserai dans tout le pays pour que chacun ne reconnaisse plus son frère et que chacun d’entre eux ne comprenne plus la langue de son prochain. Je mets les pierres en garde à leur sujet. Ils se construiront des demeures avec les tiges de la paille et ils se creuseront des cavernes et, comme les bêtes des champs, ils habiteront là. Et il en sera ainsi devant moi de tout temps, pour que plus jamais ils ne pensent à cela. » « Quant aux peuples qui habitent la terre, quand ils commencèrent à construire la Tour, EL-SHADDAÏ sépara leurs langues et changea leur aspect ». (III Baruch III : 4)

Noah-Sortie de l'ArcheEt les Jubilés écrivent ceci sur le partage de la terre, après que les humains se dispersèrent sur la Terre selon leurs langues et leurs aspects, mais aussi toujours selon les trois fils de Noé et leur descendance.

Jubilés Livre X : « Au début de la 1ere année de la 4ème semaine du 34ème jubilé, ils furent dispersés du pays de Shinear et Ham et ses fils allèrent dans la terre qu’il devait occuper, qu’il acquit comme sa portion dans le pays du SUD. Et Canaan vit que le pays du Liban jusqu’à la rivière d’Égypte était très bon et il n’alla pas dans le pays de son héritage vers l’ouest, qui est vers la mer, et il habita dans le pays du Liban, à l’est et l’ouest de la frontière du Jourdain et à la frontière de la mer.

Et Ham son père et Cush et Mizraim ses frères lui dirent : – « Tu accapares un pays qui n’est pas le tien et qui ne t’est pas échu dans ton lot. Ne fais pas ça, car si tu fais ça, toi et tes fils tomberont dans le pays et [serez] maudits de révolte, car tu accapares par révolte et par révolte tes enfants tomberont et tu seras toujours déraciné à jamais. N’habite pas dans l’habitation de Shem, car cela revient à Shem et à ses fils dans leur lot. Maudit sois-tu et maudit seras-tu devant tous les fils de Noah selon la malédiction par laquelle nous nous sommes engagés par un serment en présence du juge sacré et en présence de Noah notre père ». Mais il ne les écouta pas et habita lui et ses fils dans la terre du Liban, de Hamath jusqu’à l’entrée de l’Égypte, jusqu’à ce jour. Et pour cette raison, ce pays est appelé Canaan.

Et Japhet et ses fils allèrent vers la mer et habitèrent dans le pays de leur portion et Madai vit le pays de la mer et cela ne lui plaisait pas et il demanda une [portion] à Ham et Asshur et Arpachshad, le frère de sa femme, et il habita dans le pays de Media, près du frère de sa femme, jusqu’à ce jour. Et il appela son habitation et l’habitation de ses fils Media d’après le nom de leur père Madai. »

Abraham avec Melchisédeck par Peter Paul Rubens 1651Les humains se sont dispersés sur la Terre selon leur aspect et leur langage et aussi selon les trois clans Noachides, les blancs, bronzés, descendance de Japhet, les cuivrés du rouge brun au jaune descendance de Sem, les noirs du terne, brillant, bleuté, descendance de Cham, mais la Mésopotamie les plaines du Liban et les bords de mer jusqu’au Maroc est un mélange des trois d’où cette couleur grisâtre plus ou moins prononcé, c’est un peu cette couleur que porte les véritables Arabes

Les humains commencèrent à se façonner des « dieux » pour tout car ils ne croyaient plus en ce Dieu seul et unique Créateur de toutes choses.

Mais avant je vais revenir dans les écrits du chapitre précédent sur lequel je vous avais écrit ceci en fin de chapitre : « Avant ce partage de la terre de la Terre entre les trois fils de Noé ce que je ne crois pas trop, car Noah avait plus de trois fils, mais il avait aussi des filles, donc des gendres qui eux aussi faisaient partie du partage, alors comment ? Et l’égalité entre enfant, je pense que cela doit exister depuis Adam et Ève, même si la Bible est un peu misogyne ? » Il se trouve qu’en cherchant des « Écrits » disent ceci sur les fils de Noé.« Au IXème siècle, des manuscrits de la Chronique anglo-saxonne soutiennent que « Sceaf » était le quatrième fils de Noé, né à bord de l’Arche, et qui serait l’ancêtre du Wessex, selon la version de cette généalogie proposée par Guillaume de Malmesbury vers 1120. »

arcialideihum-Arc de l'Alliance-Arc-en-CielSelon les « Écrits Coraniques » Noé aurait eu un quatrième fils dont le nom n’est pas mentionné, quoi que les exégètes du Coran le nomment « Yam » ou « Kan’an » et il aurait refusé de monter dans l’Arche et serait mort noyé comme de nombreux humains et animaux.

Dans la Mythologie Celtique irlandaise Noé avait un fils du nom de « Birth », et selon le moine Annius de Viterbe écrivain helléniste babylonien mentionne trente fils nés avant et après le Déluge comme Tuiscon, Prométhée, Japet, Macrus, Cranus, Granaus, Océan et Tipheus, mais il eu aussi des filles comme Araxa la Grande, Regina, Pandore, Crana, et Thétis et tous ces noms ne sont pas sur où pour certains déformés, mais cela confirme que Noé à eu d’autres fils et filles avant et après le Déluge, mais tous n’étaient pas pour suivre les Lois et Préceptes d’EL-SHADDAÏ.

La majorité des anciens Écrits prouvent que la dispersion des humains serait partie du Moyen-Orient, plus particulièrement de la région s’étendant de la chaîne de montagne Ararat au plaine du Tigre et de l’Euphrate —[ une partie des pays de Turquie, Iran, Irak, Syrie ] —-C’est aussi de cette région, plus connue sous le nom de « Mésopotamie », que nous viennent les écrits « Sumériens, Akkadiens, Énokien. »

Ce fut par la suite l’empire de Médie puis Perse. Ce peuple que les historiens appellent « Sumériens »,4000 ans av.J.C., avaient beaucoup de connaissances.

Avec vous je n’ai pas le droit de vous écrire des fadaises, des fariboles, car la croyance en un Être Supérieur, doté d’une grande Sagesse, d’une Intelligence sans précédent, et d’un Amour sans égal, pas cet amour charnelle qui dure une demi-heure, une heure si l’on se divertit, et qui après tombe dans les oubliettes, non je parle de cet amour platonique où le cœur fait « boum-boum », l’esprit dans la vérité, sincérité, les deux réunis ne faisant qu’un, comme l’amitié, car l’amitié c’est le plus bel amour qui existe sur la terre de la Planète Terre, et dans toute votre vie jamais vous ne remplirez une main d’amis au sens propre de l’amitié, car arrivant à la fin de ma vie je me souviens des paroles de cet homme d’un âge bien avancé qui m’avait appris ce que l’amitié était et qu’est-ce qu’il avait raison car de mes véritables amis un seul est encore vivant et les deux autres sont dans le « Grand Sommeil », et je pense à EL-SHADDAÏ avec son ami Moïse, oui, j’ai bien écrit, son ami, car entre ce Dieu seul et unique et cette poussière humaine, Moïse, était née une grande amitié entre ces deux Êtres, l’un super puissant Créateur de ce « Pantin » humain, poussière devant Lui, ce misérable humain qui l’implorait, le vénérait, le priait, l’adorait, mais entre les deux, ces barrières c’étaient écroulées.

A la mort de Moïse, c’est EL-SHADDAÏ, Lui-même, qui mit son « AMI » en terre, Lui seul connaît l’emplacement, et Il pleura amèrement son « AMI » pendant un mois, car ce « DIEU » parlait à égalité avec cet Humain une fois les enseignements religieux donnés, ainsi que les Lois laïcs pour la vie en communauté, l’entraide, le respect et l’amour de ses prochains sans convoitise, car ils conversaient comme-ci ils étaient l’un en face de l’autre et cette amitié était réciproque, et l’amitié c’est le plus bel amour qui existe sur la Terre.

Aucom-Culture du blé au commencementCette semaine j’en ai eu la plus belle preuve, en effet j’ai annoncé à mon ami et à son épouse que j’avais un Cancer généralisé, et il s’est mis à pleurer, alors je lui ai dit : « Alain mon ami, tu n’as pas à pleurer, c’est moi le malade, et moi je prends cela à la rigolade car cela fait partie de la vie » Mais je le comprends car cela fait plus de vingt ans que nous nous fréquentons et que nous nous aidons et pourtant il ne croit pas en EL-SHADDAÏ, même sur les idées politiques nous sommes opposés, mais nous évitons les problèmes qui risqueraient de vexer l’un ou l’autres, afin de garder cette amitié !

Cette parenthèse fermée je reviens à ces humains après le Déluge qui construisirent une partie de cette tour de Babel avant qu’elle ne soit complètement rasée après la dispersion des humains selon leurs aspects et leurs langages sur toute la terre de la Terre, par un vent puissant et chaud de tel sorte qu’il ne restait plus une seule brique l’une sur l’autre et que cet endroit fut nommé « La Ruine »ou « La Dévastation ».

Les humains une fois dispersés commencèrent à se construire des villes et s’approprier les terres qui sont autour jusqu’à une distance de défense naturelle comme les fleuves et les montagnes. Ces humains s’étaient réunis selon leur langage et leur couleur de peau, mais en priorité suivant leur descendance ce qui formait des clans. La Bible écrit entre autres, ainsi que certains apocryphes, que la descendance de Cham était noire, celle de Sem cuivrée, et celle de Japhet blanche. Ce qui est certains c’est que les humains se sont déplacés ensemble et en premier selon leur couleur de peau, les blancs en Europe, les cuivrés en Asie et les noirs en Afrique et après selon leur dialecte ou idiome. La Mésopotamie, Péninsule Arabique, Palestine, Basse Égypte, Numidie, et Mauritanie étaient des pays où les hommes étaient mélangés de ces trois couleurs de peau qui donnait une couleur de peau du gris clair au gris foncé. L’Afrique du Nord de langue Berbère était appelée l’Afrique Blanche ou Européenne. Il est prouvé que les Berbères connaissaient l’écriture, le calcul, et la géométrie l’astrologie et l’astronomie bien avant les Sumériens, Phéniciens et autres.El-Shaddaï-la création de l'Univers

En tout premier, les humains commencèrent à ce faire la guerre pour prendre les femmes du clan voisin pour ceux qui avaient plus de garçons que de filles, puis ce fut pour le territoire qui était plus fertile et cela commença à faire des peuples avec le même langage, mais aussi avec les mêmes « Dieux ». C’était des petites guerres qui duraient une journée ou deux car l’on se battait deux-cents hommes contre deux-cents, le vaincu faisait allégeance au vainqueur et devait parler sa langue et adorer ces « dieux ». Ce que je conte c’est la formation des « Peuples ». N’oublions pas que ces humains vivaient encore trois-cents ans et mesuraient encore deux mètres cinquante, voire un peu plus, et que théoriquement ils étaient plus intelligents que nous dû à la perfection adamique, simplement il semble qu’EL-SHADDAÏ est fait perdre quelques facultés intellectuelles et intelligentes aux deux cent humains qui restèrent une année complète dans cette caisse de bois. Malgré cela ce Dieu ne pouvait pas rendre son « Pantin » ignare ce qui fait que même dix siècles après le déluge et la moitié depuis la « Dispersion » de la tour de Babel ces humains sur certaines connaissances, sciences, étaient plus intelligent que nous. La tare adamique allait aider cet Être Suprême, car ces humains avec la reproduction et le temps perdaient rapidement de leur quotient intellectuel.

Des hommes de l’Arche il n’en restait plus de vivant, mais chacun, par famille, puis par clans conservèrent les secrets intellectuels, mécaniques, électriques, métallurgiques, mais aussi dans l’ébénisterie, les charpentes, l’art de tailler la pierre, l’astronomie et l’astrologie, la botanique, l’écriture et encore et encore et tous se retransmirent de père en fils et chacun les gardait jalousement.

Des « Livres apocryphes » disent que Cham serait parti du Plateau de Loubard où l’Arche était posée, avec des livres que Noé gardait en secret, et la Bible parle du « Livre des Remèdes » qui aurait été recopié pour les groupes familiaux de l’Arche ainsi que les livres d’Hénoch. Le « Livre des remèdes » explique la médecine pour soigner par les plantes, les racines, les fleurs, et les fruits le corps humain attaqué par la maladie, mais aussi pour les accidents de la vie.

Bible- les rouleauxComme exemple de la descendance des « Peuples » nous avons Japhet descendance de son fils Gomère, Saxons, Scandinaves et Slaves, mais aussi Arméniens, Kurdes, Cham descendance de son fils Koush Éthiopiens, Égyptiens, Sem descendance de son fils Élam, Élamites, Araméens, Arpakshas, Hébreux, Assyriens, Syriens, Chaldéens et ainsi de suite pour chaque Clans, et ces Clans devinrent des peuples comme les Akkadiens, Sumériens, Araméens.

Nos historiens veulent que l’écriture soient une invention Sumérienne alors que l’écriture était connue bien avant le Déluge, car Noah et beaucoup d’humains qui montèrent dans l’Arche connaissaient l’écriture, mais aussi la roue, les poulies, les courroies, les pignons, tous cela les humains de l’Arche le savaient, mais ils n’avaient plus les machines-outils pour les confectionner, tout comme ils ignoraient comment façonner le papier, comment écrire sur les parchemins, mais ils avaient les Livres d’Hénoch, ainsi que beaucoup d’autres, cela est une certitude !

C’est à tous ces détails que l’on s’aperçoit de la dégénérescence de l’humain après le Déluge, car il est prouvé archéologiquement, que géologiquement que les humains antédiluviens connaissaient l’électricité sans fils, ainsi que la pile atomique, les véhicules dont le carburant était l’hydrogène, mais aussi le méthanol, et un autre carburant vert jaunâtre dont nous ignorons tout de sa conception, mais ils ignoraient l’énergie fossile tout en connaissant le goudron, l’asphalte, ainsi que la dissection des atomes puisqu’ils se firent des guerres nucléaires, déclenchant le Déluge pour nettoyer la terre de la Terre.

L’humain se multiplie et la tare adamique augmente, le sang se dégénère, mais l’esprit aussi, l’intelligence se perd, et l’humain se pervertie. La langue originelle a disparue, c’était la langue divine qui permettait à l’humain de converser avec l’Être Suprême, mais elle fut effacée de la surface de la Terre à la « Dispersion » de l’humanité.

Adam-Le territoire d'EdenEt aujourd’hui que nous reste-t-il pour parler avec ce « Dieu » seul et unique ? Notre cœur, notre esprit, notre assesseur, Jésus le Nazôréen ! Comment connaissons-nous le retour de nos prières ? Est-ce que ce « Dieu » les écoute et comment nous répond-il ? Je ne peux pas vous parler de moi, car IL a répondu à mes prières, alors je sais qu’IL existe, Il nous en a donné la preuve, à mon épouse et à moi-même, alors il est très difficile pour moi de ne pas avoir la foi, car si je devais conter tout ce qu’IL nous a fait voir vous nous insulteriez de menteurs, puis de déranger cérébrale et vous nous mettriez en asile, alors la Sagesse me conseille de me taire, de nous taire. Je certifie sur mon honneur qu’IL existe vraiment qu’IL écoute nos prières et qu’indirectement IL les exauce.

Alors vous mes semblables je me permets de vous écrire pour que vous croyez en lui, dans votre cœur, avec sincérité, sans hypocrisie, et il est là au-dessus de vous et Jésus le Nazôréen est à côté de vous pour vous soutenir

Changez-vous ! Rejetez ces petits péchés que l’on fait par habitude, et EL-SHADDAÏ sera là, à côté de vous pour vous soutenir, mais c’est lui vôtre Père que vous devez prier, comme son fils nous l’a appris : « Notre Père qui est ….// Que ton Nom soit …. » Ce n’est pas Jésus le Nazôréen que l’on prie, mais son Père et notre Père, son Dieu et notre DieuJean XX : 17.

Portez-vous bien ! Prenez-soins de vous !

Salutations cordiales à tous !

Sig : J-P. G. dit « GRANDELOUPO »

Pas de commentaire »

Pas encore de commentaire.

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus